CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Partagez

    Invité
    Invité

    CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mar 14 Mar - 11:11

    Bonjour à tous :

    Liens utiles ici :
    Topographie Map : https://www.metabunk.org/curve/
    Calcul Courbure - disparition objet en mètre : https://www.metabunk.org/curve/

    Encore une belle vidéo sur la chaine d'ITV, La corse visible depuis NICE :
    https://www.youtube.com/watch?v=8fKn-x7QNo8&t=74s

    Article presse http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/corse-photographiee-nice-photo-vrai-mirage-1211001.html

    Donc un troll tente de minimiser le phénomène en supposant la hauteur élevée du photographe, alors pour vérifier c'est très simple.
    On observe le point le plus haut de NICE à 82 mètres, (Point de vue du chateau d'après le site topographique)
    http://fr-fr.topographic-map.com/places/Vieille-Ville-06300-Nice-France-4328632/


    On a donc 200KM de distance, Posé à 82 mètres d'altitude, on regarde un objet de 2500mètres.
    Rapide calcul ici : https://www.metabunk.org/curve/

    On obtient donc 2.2km de montagnes cachées par la courbure. Reste 300m (En bout des cimes blanches en sommes)... selon la théorie du globle.
    Conclusion... pas de courbure.



    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mar 14 Mar - 12:13

    Bonjour Tsugoi,

    Merci beaucoup d'apporter ces précisions en appuie de la vidéo. C'est vrai que j'ai estimé la hauteur du photographe à 10m...alors qu'il est certainement un peu plus haut.
    Donc...les précisions sont très intéressantes car elles montrent que même au point le plus élevé de Nice....on a toujours un résultat sans appel.

    Good job!
    ITV-John Doe
    avatar
    Analemme
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 28/02/2017

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Analemme le Mar 14 Mar - 12:25

    Super c'est parfait merci pour ce partage ITV et tsugoï

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mar 14 Mar - 12:33

    Bonjour Analemme,

    J'ai cru comprendre que vous aviez découvert une "bombe" et que vous prépariez quelque chose à ce sujet.

    Je suis impatient de savoir de quoi il s'agit car nous avons besoin d'exemple frappant..que le bon sens ne peut réfuter...même si la dissonance cognitive blablabla...

    2017 doit être l'année de la révélation!

    Namaste.
    ITV-John Doe
    avatar
    Analemme
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 28/02/2017

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Analemme le Mar 14 Mar - 12:44

    ITVJohnDoe a écrit:Bonjour Analemme,

    J'ai cru comprendre que vous aviez découvert une "bombe" et que vous prépariez quelque chose à ce sujet.

    Je suis impatient de savoir de quoi il s'agit car nous avons besoin d'exemple frappant..que le bon sens ne peut réfuter...même si la dissonance cognitive blablabla...

    2017 doit être l'année de la révélation!

    Namaste.
    ITV-John Doe


    Merci je vais essayer de rendre cette indice très percutant et irréfutable.
    Namaste

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mar 14 Mar - 14:05

    Réponse d'un internaute
    Merci à tous pour vos réponses , tant que nous ne savons pas d'ou cette photo à été prise nous ne pouvons rien conclure de définitif . Je n'exclus pas que cette photo ai été prise du Mercantour à une altitude de 2000/2500m et donc à une distance d'environ 230kms . De Nice , on ne voit jamais autant de Corse , même des 1ère hauteurs !  Mais je vous rejoins sur le fait que l'on voit trop de Corse .


    Ma réponse
    Alors le Mercantour est 45-50km derrière Nice, Le village le plus proche c'est Roubion. L'article mentionne bien Nice en prise de vue mais bon un journaliste approximatif ce n'est pas rare (Là c'est de la très grosse approximation).
    Admettons, Là en effet la corse serait visible dans sa quasi totalité si il n'y avait pas 50km de roches (de 10 à 1370 mètres de haut) qui séparent Mercatour de la côte.
    Pour te dire l'importance du plat à avoir pour un champ de vision lointain. Je vis 66km de la tour eiffel... j'ai tenté de la voir mais rien qu'une maison de 8 mètres de haut à 1km de mon point de vue m'empêche de la voir (l'angle de vue de la maison est supérieur à celui de la tour eiffel). Alors d'après la topographie de la région Paca c'est foutu...
    Je pense qu'au lieu de mentionner le Mirage et nous faire rire, ils l'auraient dit si la photo avait été prise 50km derrière du sommet du Mercatour à 2700 mètres. Mais voir la mer qui est à 0m d'altitude à 50km de distance (topo montagneuse lol)... chapeau bas !


    Dernière édition par Tsugoi le Mar 14 Mar - 14:18, édité 1 fois
    avatar
    Analemme
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 28/02/2017

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Analemme le Mar 14 Mar - 14:12

    Laughing

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 11:17

    Ayant habité Nice durant 30 ans, je peux vous dire que la vision des montagnes corse n'est pas un fait courant. Quoi que vous en pensiez, il n'est pas possible de la voir tous les jours. depuis le bord de mer, c'est des crêtes sous forme d'ombres qui sont visibles, seulement le matin et plus souvent en période hivernale. Depuis plus de hauteur et à nouveau avec des conditions idéales on peut effectivement apercevoir l'image initiale, mais c'est bien un phénomène rarissime. Donc une conclusion de Terre plate n'a pas lieu d'ètre, sans quoi ceci serait vérifé toutes les fois ou l'horizon est pur et dégagé par le Mistral.
    Une image perso :
    avatar
    Analemme
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 28/02/2017

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Analemme le Lun 27 Mar - 11:24

    Patrick L a écrit:Ayant habité Nice durant 30 ans, je peux vous dire que la vision des montagnes corse n'est pas un fait courant. Quoi que vous en pensiez, il n'est pas possible de la voir tous les jours. depuis le bord de mer, c'est des crêtes sous forme d'ombres qui sont visibles, seulement le matin et plus souvent en période hivernale. Depuis plus de hauteur et à nouveau avec des conditions idéales on peut effectivement apercevoir l'image initiale, mais c'est bien un phénomène rarissime. Donc une conclusion de Terre plate n'a pas lieu d'ètre, sans quoi ceci serait vérifé toutes les fois ou l'horizon est pur et dégagé par le Mistral.


    Bonjour
    D'accord mais ce qui n'a pas lieu d'être c'est le fait que vous occultez délibérément la nature de l'atmosphère.  
    si vous en teniez compte vous comprendrez aussitôt qu'il s'agit d'un cas rarissime comme vous dites,  mais pas dû à un mirage au contraire. C'est la pureté de l'atmosphère qui débarrassé de pollution etc laisse passer la lumière sur des distances bien plus longues sans déformations ni occultation.
    Comme une rivière avant et après tempête ou la mer.


    Dernière édition par Analemme le Lun 27 Mar - 11:31, édité 1 fois

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 11:24

    L'atmosphère doit être dégagée de toute particules, que se soit eau ou chemtrails ..ces conditions restent je vous le confirme très Rare ! (Souvent après tempête). Mais la rareté de cette vue n'invalide pas notre hypothèse, mauvais raisonnement de croire qu'une chose n'existe pas parcequ'elle est rare.
    Si une seule fois dans ma vie je vois un Ovni.... je ne vais pas nier son existence uniquement à cause de sa rareté ou de l'opinion des autres.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 14:13

    Je ne saurais trop vous conseiller à tous les 2 de faire un séjour sur la cote d'azur et de tenter de voir cette ile même dans les conditions idéales. Il faut des valeurs de température de l'eau et de l'air particulières pour que se crée une bulle d'atmosphère qui va faire office de lentille et qui va "rapprocher" la vue de ces montagnes. Quand on s'élève dans les collines on peut avec un horizon pur les voir avec une petite lunette, mais là encore, pas facile. Ce n'est à mon avis pas un cas suffisant pour décréter la platitude. C'était aussi le cas pour la ville de Chicago visible au delà des grands lacs. Exceptionnel, comme dit dans les journaux TV. Mes obligations professionnelles me permettent de voyager pas mal et je peux vous certifier que ce qui a été dit à cette occasion est bien vrai, je l'ai constaté par moi même, pas de vue sur Chicago depuis l'autre coté et ce malgré un froid intense et un ciel cristallin.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 14:31

    Patrick L a écrit:Je ne saurais trop vous conseiller à tous les 2  de faire un séjour sur la cote d'azur et de tenter de voir cette ile même dans les conditions idéales. Il faut des valeurs de température de l'eau et de l'air particulières pour que se crée une bulle d'atmosphère qui va faire office de lentille et qui va "rapprocher" la vue de ces montagnes. Quand on s'élève dans les collines on  peut avec un horizon pur les voir avec une petite lunette, mais là encore, pas facile. Ce n'est à mon avis pas un cas suffisant pour décréter la platitude. C'était aussi le cas pour la ville de Chicago visible au delà des grands lacs. Exceptionnel, comme dit dans les journaux TV. Mes obligations professionnelles me permettent de voyager pas mal et je peux vous certifier que ce qui a été dit à cette occasion est bien vrai, je l'ai constaté par moi même, pas de vue sur Chicago depuis l'autre coté et ce malgré un froid intense et un ciel cristallin.

    Là je ne peux rien dire, concernant la sensation de mirage citée de nombreuse fois je n'y adhère pas sans admettre avec certitude que cela est impossible. Toutefois n'importe quel Marin pourrait vous certifier que les phares sont visibles à partir de 250Km ce qui mathématiquement place le phare 5Km sous la courbure. Construire des phares (€€€€€€) pour ne servir que 2 fois par an aux chanceux qui auraient les conditions adéquates de ce fameux mirage comme vous le supposez... Difficile à croire. La dessus je préfère suivre la logique et ne pas tenir compte du mirage.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 14:40

    Pour les phares, c'est souvent la nuit qu'on peut voir leurs faisceaux focalisés (lentille de Fresnel). On ne "voit" pas le phare en lui même mais son faisceau qui perce la nuit.
    Les marins peuvent donc se diriger vers cette projection et ils découvriront le batiment quand ils seront à portée de vue, soit les fameux 4.5km.
    Je pense que l'on fait un raccourci des retours des marins, trouvez un marin et interrogez le, il n'affirmera pas qu'il a "VU" le phare, mais bel et bien sa lumière, et là je suis OK.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 14:51

    Patrick L a écrit:Pour les phares, c'est souvent la nuit qu'on peut voir leurs faisceaux focalisés (lentille de Fresnel). On ne "voit" pas le phare en lui même mais son faisceau qui perce la nuit.
    Les marins peuvent donc se diriger vers cette projection et ils découvriront le batiment quand ils seront à portée de vue, soit les fameux 4.5km.
    Je pense que l'on fait un raccourci des retours des marins, trouvez un marin et interrogez le, il n'affirmera pas qu'il a "VU" le phare, mais bel et bien sa lumière, et là je suis OK.
    Je suis à 90km de la tour Eiffel, idem dans le Nord près de Lens (200km je pense) nous pouvons voir ce faisceaux. En m'aidant de la Topographie je vais tenter de voir la source lumineuse : http://fr-fr.topographic-map.com/
    La dessus seule l'expérience personnelle pourra me convaincre totalement...

    Rob Skiba (par temps idéal) a loué un bateau pour se diriger vers Chicago lorsque celle ci était visible de l'autre côté du lac: https://www.youtube.com/watch?v=o37t6iBS_q4
    La ville n'a pas disparue, il en conclu que ce n'est pas un mirage.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 15:13

    Ces expériences sont pas simples hélas, on va se heurter à plein de problème atmosphériques.
    Je pense pas que la Tour Eiffel soit un problème à voir, mais il y a tellement de lumière sur Paris que ce faisceau est noyé dans la pollution lumineuse.
    Les phares depuis la mer ça donne une plus forte chance d'observation, l'air est normalement exempt de pollution lumineuse.
    C'est d'ailleurs au bord de mer que l'on voit les étoiles sur l'horizon, impossible dans les terres..

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 15:41

    Patrick L a écrit:Ces expériences sont pas simples hélas, on va se heurter à plein de problème atmosphériques.
    Je pense pas que la Tour Eiffel soit un problème à voir, mais il y a tellement de lumière sur Paris que ce faisceau est noyé dans la pollution lumineuse.
    Les phares depuis la mer ça donne une plus forte chance d'observation, l'air est normalement exempt de pollution lumineuse.
    C'est d'ailleurs au bord de mer que l'on voit les étoiles sur l'horizon, impossible dans les terres..

    C'est clair... toutes ces fois ou j'ai été en vacances à la mer... pris le bateau je l'aurai déjà acheter le Nikon P900. Bien plus que la pollution lumineuse et atmosphérique il y a la Pollution topographique surtout dans les terres.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Lun 27 Mar - 17:06

    Tsugoi a écrit:
    Patrick L a écrit:Ces expériences sont pas simples hélas, on va se heurter à plein de problème atmosphériques.
    Je pense pas que la Tour Eiffel soit un problème à voir, mais il y a tellement de lumière sur Paris que ce faisceau est noyé dans la pollution lumineuse.
    Les phares depuis la mer ça donne une plus forte chance d'observation, l'air est normalement exempt de pollution lumineuse.
    C'est d'ailleurs au bord de mer que l'on voit les étoiles sur l'horizon, impossible dans les terres..

    C'est clair... toutes ces fois ou j'ai été en vacances à la mer... pris le bateau je l'aurai déjà acheter le Nikon P900. Bien plus que la pollution lumineuse et atmosphérique il y a la Pollution topographique surtout dans les terres.

    Exact...

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Ven 31 Mar - 20:29

    Bonsoir, j'habite Nice depuis 1969 et de 1973 à 2000 j'habitais un appartement villa au 6eme étage d'une résidence qui donnait vue de Villefranche à Antibes et ce sensiblement au niveau de la Promenade Des Anglais, je peux vous assurer que tous les ans début février je pouvais admirer avec mes parents la Corse très nettement et sans besoins de paires de jumelles (pas un mirage). Je peux aussi dire que de Villefranche à Antibes la mer est plate de chez plate et que je pouvais voir à l'époque le Naviplane avec mes Jumelles disparaître doucement à l'horizon (je vous parle d'un temps que les moins de...). Je ne sais pas si mon témoignage peut vous aider, sans photos les mots n'ont que très peu de valeur... Bonne marche Wink


    Dernière édition par Didier de NIce le Ven 31 Mar - 20:35, édité 1 fois
    avatar
    Analemme
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 28/02/2017

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Analemme le Ven 31 Mar - 20:34

    Didier de NIce a écrit:Bonsoir, j'habite Nice depuis 1969 et de 1973 à 2000 j'habitais un appartement villa au 6eme étage d'une résidence qui donnait vue de Villefranche à Antibes et ce sensiblement au niveau de la Promenade Des Anglais, je peux vous assurer que tous les ans début février je pouvais admirer avec mes parents la Corse très nettement et sans besoins de paires de jumelles (pas un mirage). Je peux aussi dire que de Villefranche à Antibes la mer est plate de chez plate et que je pouvais voir à l'époque le Naviplane avec mes Jumelles disparaître  doucement à l'horizon (je vous parles de temps que les moins de...). Je ne sais pas si mon témoignage peut vous aider, sans photos les mots n'ont que très peu de valeur... Bonne marche Wink


    Merci beaucoup de votre intervention et je vous souhaite la bienvenue sur notre forum.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mar 2 Mai - 23:58

    Bonsoir,

    • Tout d'abord, l'altitude maximum de Nice n'est pas de 82 mètres, mais d'environ 520 m, sur les pentes du mont Leuze, à la frontière de Nice et de Villefranche.

    • Ensuite, le photographe qui a pris ce cliché a déclaré qu'il était à 400 m d'altitude : http://www.20minutes.fr/marseille/2028527-20170310-incroyable-photo-corse-vue-nice-image-fait-tous-jours

    • Donc vos calculs sont erronés.

    • Les calculs précis indiquent que depuis 400 mètres, on voit la Corse jusqu'à l'altitude de 1730 mètres (compte tenu d'une distance de 220 km pour les plus hauts sommets sommets et non 200 km).

    • En tenant compte d'une réfraction moyenne, on voit tout ce qui est visible au-dessus de 1370 m.

    Cette photo est donc parfaitement en accord avec une Terre ronde (en première approximation) d'un diamètre moyen de 6371 km.


    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mer 3 Mai - 8:59

    C'est en effet possible à cette altitude mais les photos sont bien prises à Nice ville pour la plupart (Palmier au premier plan, voir photo de Patrick L). Mais ce que vous dites est possible tout de même.



    Mais puisque c'est sujet à discussion (de planter des palmiers sur des monts) et que je ne pinaille pas sur les détails, Je vous invite à donc vous pencher sur le fait que le mont Canigou soit visible de Allauch... je dis bien Allauch (400mètres) et non Marseille qui est bien plus bas. Je suis honnête dans ma démarche vous le voyez car sur Internet ils disent "Marseille". Ouvrez donc un post pour expliquer pourquoi le mont Canigou est visible depuis Allauch à 263km et 400m de hauteur.

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mer 3 Mai - 10:24

    Attention lorsque vous analysez des photos à la louche : sur la photo de Patrick L., on voit nettement moins la Corse que sur la photo de l'article que vous citez en premier.

    Je suppose que Patrick L. était aux alentours de 100 mètres (d'où les palmiers).

    Ce qui compte, pour la première photo, c'est que son auteur a donné son altitude de prise de vue. Et cela change la façon dont on voit la Corse.

    Pour ma part, je monte souvent au sommet du mont Pelat, dans le haut Verdon. J'y vais le matin tôt, parfois j'y bivouaque pour assister au lever du soleil. Depuis son altitude, 3051 m, et malgré la distance de 277 km au mont Cinto, dans des conditions exceptionnelles de pureté de l'air, on voit la Corse dans sa presque totalité. Ce qui compte dans ce cas, c'est l'altitude de l'observateur : 3051 m. Le fait que l'on voit beaucoup plus – je n'ai pas dit beaucoup mieux… – la Corse que depuis Nice est cohérent avec la rotondité de la Terre.

    Pour Nice, peu importe que le photographe soit à Nice ou dans sa banlieue immédiate.

    Quoi qu'il en soit, à Nice même, vous avez plusieurs points d'observation qui permettent une telle photographie : Nice est certes une plaine, mais ce sont aussi des collines qui montent jusqu'à 500 mètres : le Mont Alban (220 m), le Mont Gros avec l'observatoire de Nice (370 m), La Bauma (397 m) et le point coté 412 juste au nord de la Bauma, etc.

    Pour le Canigou vu depuis Allauch, c'est, là encore, parce que vous vous trouvez à un peu plus de 300 mètres d'altitude (Notre-Dame-du-Château) que vous arrivez à voir le Canigou non pas de façon directe mais grâce uniquement à la réfraction atmosphérique. C'est un fait qui est expliqué depuis les années 1820.

    Dans ces mêmes années (en gros 1730-1850), vous avez des centaines de géodésiens et de cartographes dans toute l'Europe qui mesurent les angles et les distances entre des milliers de points géodésiques et qui calculent dans la foulée toutes les caractéristiques de la rotondité de la Terre. Ils mesurent partout la rotondité de la Terre et les caractéristiques de la réfraction atmosphériques. Ils produisent des millions de données précises qui n'ont jamais été remises en cause * et que les platistes sont bien incapables d'aborder rigoureusement car elles démontrent mieux que tout discours vague l'inanité de leurs affirmations. Toutes les observations et tous les calculs des géodésiens français des XVIIIe et XIX siècles sont conservés à l'IGN, au SHD, à l'Observatoire de Paris : tout est accessible sur simple demande en se rendant sur place. (J'en sais quelque chose, je mène un gros travail de recherches sur une des ces expéditions).

    * : ces données ne sont pas remises en cause, elles sont affinées par la gravimétrie.




    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mer 3 Mai - 10:52

    Est ce que cette observation est réalisable en ce même lieu par tout temps (météo et horaire) ?

    Par exemple, la nuit, par temps clair, voit on les lumières de la corse ?

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mer 3 Mai - 11:01

    Alors j'ai toujours été allergique à la réfraction, mais l'exemple se tient :
    Canigou : 2500m cachés donc il resterait 300m visibles le total faisant 2800m
    ça colle, donc la réfraction protège bien (pour le moment le globe de ces anomalies;)

    Invité
    Invité

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Invité le Mer 3 Mai - 11:15

    groups a écrit:Est ce que cette observation est réalisable en ce même lieu par tout temps (météo et horaire) ?
    Par exemple, la nuit, par temps clair, voit on les lumières de la corse ?

    Pour la Corse, la situation n'est pas idéale pour voir les lumières des villes car elles sont la plupart sous la courbure de la Terre.

    Depuis le Mont Pelat, c'est impossible à ma connaissance car le halo lumineux de la Côte d'Azur est tellement puissant qu'il perturbe tout. Mais il faudrait faire des photos de nuit précises pour répondre à votre question. Ceci dit, la question a peut être été étudiée sérieusement : dans les années 1970, des scientifiques du CNRS ont étudié les conditions d'implantation d'un observatoire dans le haut Verdon. Ils ont du faire des mesures de pollution lumineuse. Les données sont certainement conservées quelque part à l'Observatoire de Paris.

    En revanche, voici un cas idéal : peu de pollution lumineuse et une étendue entre les deux points faite quasiment que de mer. Les lumières de l'ïle Maurice vues depuis le Piton de la Fournaise à plus de 2600 mètres d'altitude : http://www.linfo.re/la-reunion/societe/672986-photo-inedite-maurice-vue-depuis-la-reunion


    Contenu sponsorisé

    Re: CORSE - NICE Pas de courbure : faites le calcul

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 7:22